Réenchanter les villes. Si comme moi vous vous intéressez au sujet de l’avenir des villes et de la transition citoyenne, vous n’avez pas manqué de voir ces mots souvent accolés l’un à l’autre ces derniers temps. Très à l’affût moi-même d’informations sur le sujet de l’avenir des villes et du rôle que les citoyens peuvent y jouer, je suis allée voir la conférence proposée par le magazine Kaizen à la Recyclerie lundi 20 février, sous le titre “Réenchanter sa ville : quels acteurs pour quelle transition”.

En termes d’acteurs, ils étaient quatre : des artistes, avec le collectif MU, des architectes (agence Devillers), la mairie de Paris et le collectif Yes We camp!, qui gère les Grands voisins, un formidable tiers-lieu, écosystème associatif et entrepreneurial, et laboratoire de hacking urbain en plein cœur de Paris.

Construire la ville autrement, avec ses habitants

Le collectif Yes We camp! est actif sur le site des Grands voisins, mais aussi et surtout à Marseille, d’où il est originaire. Son motto : créer des lieux “autorisants”, dans lesquels chacun peut expérimenter la ville autrement et a sa légitimité, des tiers-lieux dans lesquels les activités se développent en concomitance. Des villes comme Paris, qui prend peu à peu l’habitude de donner accès aux friches et terrains en attente de construction à des collectifs tels que Yes we camp! (il s’écoule souvent plusieurs années entre la mise à disposition d’un terrain et la construction), s’inspirent des modes de vie qui émergent de ces lieux pour construire la ville autrement, avec ses habitants plutôt que sans eux. Ainsi la ville de Paris a revu ses plans en ce qui concerne les futurs ensembles qui verront le jour sur le site des Grands voisins, sur la base des observations faites dans ce qui est un véritable laboratoire d’expérimentation.

who-rules

Ce mode de hacking urbain, par lequel les habitants se réapproprient leur ville pour mieux la modeler à leurs besoins et aussi mieux vivre ensemble, est encore marginal. Une personne dans le public a demandé comment il serait possible de tenter de telles expérimentations en dehors de Paris, dans les villes de province. Certaines villes les encouragent, en mettant à disposition des terrains ou des locaux inoccupés. Mais le plus souvent, ce sont des collectifs de citoyens qui repèrent des lieux inoccupés et les réinvestissent, avec ou sans autorisation.

Imagine…

Imaginez que ce type de tiers-lieu se propage au-delà de Paris et des grandes villes, dans les villes de province… et aussi de banlieue. Dans ma banlieue, le Val-de-Marne, de nombreux groupes et collectifs, à l’instar des Colibris, de l’association Boucles de la Marne en Transition (dont je fais partie), cherchent à promouvoir une transition vers des villes et territoires plus résilients et durables et où il fait meilleur vivre. Leur conviction : l’avenir des villes et des territoires se construira avec et par les citoyens.

J’ai un rêve…

Je rêve d’un tiers-lieu qui ne serait pas temporaire, un lieu qui accueillerait tout le monde, “transitionneurs” ou simples citoyens, et qui leur offrirait un espace dans lequel ils pourraient travailler, collaborer, co-construire notre territoire. Parce que la banlieue, c’est autre chose que des cités(-dortoirs). Parce que le “Grand Paris”, ce n’est pas que Paris. Je suis au début de la réflexion sur le sujet, et je recherche des personnes à qui il parle pour la poursuivre et éventuellement monter un projet. En guise de première étape, j’ai créé un groupe Meetup, dans lequel je compte proposer des rencontres ou des sessions de coworking dans différents tiers-lieux… L’idée étant de faire connaissance et aussi de découvrir ce qui se fait ailleurs pour y trouver des inspirations. Vous venez ? 🙂

NB : pour en savoir plus sur la conférence “Réenchanter la ville”, vous pouvez consulter son storify ici.

À propos de amchronicles

Traductrice, blogueuse et conspiratrice positive en soif de connaissances et de partage - A translator and positive blogger / tweeter / idea spreader :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s